Avocats Sans Frontières Suède a été fondé à l’automne 1998, suite au succès de la Belgique. L’association initiale avait pris contact avec ses homologues française et belge, et comptait 160 membres, tous avocats au Barreau de Suède. Aujourd’hui une dizaines de membres participent activement aux missions, soutenus par un bureau de sept personnes.

Activités


Dès la naissance d’ASF Suède, un projet en Turquie a été lancé après obtention des financements. Il s’est implanté à Djabakir et Istanbul, en appui aux avocats locaux qui traitent des dossiers sensibles, notamment pour des opposants kurdes ou pour des personnes menacées par l’État Turc.

Les budgets étant réduits, cinq à six projets sont menés à terme avec ces avocats sur place chaque année. Des séminaires sont également organisés avec ces avocats portant principalement sur la démocratisation et le respect des droits de l’homme.

Le travail restant à accomplir est immense, notamment dans les zones rurales où le pouvoir reste autoritaire et où les particuliers ont un accès difficile à la justice.

ASF Suède s’était également impliquée dans un projet de coopération avec les étudiants en droit de l’Université de Fudang à Shanghai, auxquels étaient proposés des formations sur la conception scandinave de la justice ainsi que sur les aides juridiques mises en place dans le nord de l’Europe. Les financements obtenus pour ce projet ont également permis le versement de fonds à un organisme bénévole d’avocats (Grassrots Lawyers) qui apporte une aide financière aux personnes sans ressources ayant recours à la justice.

Perspectives


ASF Suède pense se concentrer sur des projets individuels d’aide à l’accès à la justice similaires au projet mené en Turquie. Le principal frein aux activités internationales reste la langue, car l’appel aux traducteurs est coûteux et limite fortement la participation aux procès.

www.advokaterutangranser.se

ASF Suède

 


Les ASF membres du réseau